LE COUVENT

Devenu depuis 1982 la Maison de la paroisse, cet immeuble construit en 1883 est le troisième couvent des sœurs de la Congrégation de Notre-Dame à Saint-François-de-la-Rivière-du-Sud.

Les religieuses arrivées en 1763, grâce à l’intervention du curé Pierre-Laurent Bédard, auront comme premier logement la chapelle-presbytère, près de la rivière du Sud, que le curé vient de quitter pour habiter le presbytère nouvellement construit.

Mais dès 1764, les paroissiens de Saint-François construisent un couvent sur le rocher, près de l’église et du presbytère. Celui-ci deviendra vite désuet et sera remplacé en 1774 par un édifice plus approprié : un étage et demi, fait de pierres, long de 65 pieds. Ce projet qu’on trouvait ambitieux au départ devient vite trop étroit. On décide alors, en 1834, de l’allonger de vingt-cinq pieds.

Mais la renommée de la qualité de l’éducation à Saint-François est telle, que dès 1882, les religieuses envisagent la construction d’un nouvel édifice.

C’est ainsi qu’à l’été 1884, le curé Frédéric Oliva accompagné du curé de Lévis, l’abbé E. Fafard, procède dans un climat de grande fête paroissiale à la bénédiction du nouveau couvent.

Cet édifice imposant, dont l’extérieur est en pierre, a quatre-vingt-cinq pieds de longueur sur cinquante de profondeur et s’élève sur quatre étages.

Les religieuses de la Congrégation de Notre-Dame ont, dans cette maison, accueilli, instruit  et éduqué des générations de jeunes filles de Saint-François-de-la-Rivière-du-Sud et des environs pendant deux cents ans.

Avec l’arrivée des polyvalentes en 1966, le couvent perd sa clientèle du secondaire et devient pendant quatorze ans l’école primaire du village, jusqu’à la construction de l’école La Francolière. La mission éducative de cet édifice que les Sudfranciscois appellent toujours le couvent, malgré son nouveau nom de Maison de la paroisse, regroupe maintenant plusieurs services communautaires.

N.B. Pour connaître l’histoire détaillée des édifices du site patrimonial, vous procurer : Le Site institutionnel de Saint-François-de-la-Rivière-du-Sud, un brin d’histoire, tel qu’annoncé dans le lien Nos publications.


© Société de conservation du patrimoine 2017